Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/03/2012

BROCANTE A SAINT-JO SAMEDI 17 MARS

Samedi 17 mars de 11h00 à 19h00 et dimanche 18 mars de 11h30 à 18h00 aura lieu la BROCANTE A SAINT-JO !

La paroisse Saint-Joseph des Epinettes vous accueillera et vous proposera un buffet exotique , une brasserie et un salon de thé sucré salé.

Vous pourrez chiner livres,vaisselle,linge de maison, meubles, jouets,bijoux..etc..etc.

Venez nombreux !

http://www.stjosephdesepinettes.org/

29/05/2011

Nord du 17eme. L'analyse des prix de l'immobilier ( LaVieImmo.com)

Le manque de biens disponibles à la vente tire les prix de vente à la hausse. Et si le quartier reste l’un des plus abordables de Paris, certaines transactions se nouent à des niveaux très élevés.

Porte de Clichy, Brochant, La Fourche… Longtemps mal considéré, le nord du 17ème arrondissement de Paris a désormais le vent en poupe, prisé par de jeunes acquéreurs chassés des quartiers plus centraux par l’envolée des prix. « On reste dans un environnement populaire, mais notre clientèle change rapidement », reconnaît Mickaël Bitsch, responsable de l’agence Orpi Nouvel Espace, l’une des rares présentes dans le secteur. Ouvert il y a une trentaine d’années, ce cabinet familial reçoit depuis deux ans « de plus en plus de jeunes cadres moyens, primo-accédants pour la plupart, qui viennent trouver dans le quartier ce qu’ils savent qu’ils ne pourront pas obtenir ailleurs : de la place, à un prix encore abordable ».

« Tout bouge très vite »

Selon les derniers chiffres des Notaires, le mètre carré dans le nord du 17eme se négociait à 6 600 euros en moyenne à fin 2010, en hausse de 20 % sur un an, mais très en deçà des prix pratiqués quelques centaines de mètres plus au sud ou à l’ouest. « Pour le prix d’un studio aux Ternes ou à la plaine Monceau, il est encore possible d’acheter un grand deux pièces dans le nord de l’arrondissement », indique un agent de la rue Guy Moquet. Comme toujours, attention aux moyennes. L’agence Nouvel Espace a récemment vendu un appartement de quatre pièces d’une superficie de 82 mètres carrés porte de Clichy pour 495 000 euros, frais compris. Soit un peu moins de 6 100 euros du mètre. Au bout de l’avenue de Clichy, sur la place du même nom, un deux pièces de 53 mètres carrés, dans un immeuble construit en 2000 et pourvu d’un parking, lui, est « parti en une semaine » pour 7 500 euros du mètre carré. « Il suffit parfois d’une rue d’écart pour que deux biens par ailleurs comparables en tous points trouvent preneur pour des prix très différents, explique Mickaël Bitsch. Tout bouge très vite, et il est parfois difficile de faire une expertise... ».

Un avis partagé par Florian Jarre, responsable de l’agence Connexion, rue de la Jonquière, qui assure n’avoir « jamais vendu aussi cher », même si « les prix ne progressent plus aussi rapidement qu’en 2010 ». L’agence vient de boucler la vente d’un deux pièces donnant sur le Square des Epinettes, « un septième étage sans vis-à-vis », pour 9 600 euros frais d’agence compris. « Du jamais vu dans le coin »…

Source : LaVieImmo.com

 

02/08/2010

La Traverse 17/18 fin de la concertation.

Un service de minibus qui parcourra les rues du nord-est des 17eme et 18eme arrondissement de Paris verra le jour fin 2011.

Ces minibus de petite capacité (22 places dont 9 assises) mais confortables et peu polluants pourront accéder aux rues étroites ou enclavées des quartiers traversés.

Des services similaires avaient déjà vu le jour sur le quartier Charonne en 2004, Bièvre Montsouris en 2005 et enfin Ney Flandres en 2007.

Sans oublier son glorieux prédécesseur : le Montmartrobus en 1983.

Lancé en mai 2009 par Annick Lepetit, adjointe aux transports de B.Delanoe, le projet de traverse inter quartiers sera le dernier de la mandature.

Pourquoi une traverse de quartier ?

Une desserte de type « traverse » n’a pas vocation à circuler sur les axes principaux de transit, l’objectif étant d’irriguer le mieux possible les quartiers, et de desservir au plus près les pôles générateurs de trafic, en particulier les pôles importants pour la vie locale (équipements scolaires et sportifs, commerces, services publics.)

Les grands principes de cette nouvelle Traverse sont de désenclaver les quartiers Nord des 17eme et 18eme arrondissements qui font actuellement l’objet d’une profonde rénovation urbaine, desservir finement les cœurs de quartier afin de compléter le maillage du réseau de transport en commun de surface à Paris et enfin améliorer la mobilité en atténuant l’impact des contraintes urbaines (faisceaux ferroviaires, grandes emprises urbaines) et géographiques.

On espère également par ce biais développer la vie locale et desservir les quartiers d’habitat  et  améliorer les liaisons et la desserte des secteurs en difficulté comme les quartiers situés en Zone Urbaine Sensible (ZUS) inscrits au dispositif « Politique de la Ville » ou en Grand Projet de Renouvellement Urbain (GPRU).

La concertation

La concertation qui a réuni élus, conseils de quartier (Epinettes-Bessieres, La Fourche Guy Moquet, Legendre Lévis, Batignolles Cardinet, Grandes Carrières Clichy et Moskova Porte Montmartre Porte de Clignancourt), associations de quartier et habitants s’est terminée fin 2009.

Suite à une première présentation, du projet lors de réunion de conseils de quartier, de visites de terrain et d’avis d’habitants, un premier bilan intermédiaire a eu lieu en septembre 2009. Des projets d’itinéraires ont été proposés.

La seconde phase de réflexion en novembre 2009 a permis de cibler deux propositions d’itinéraire avec le concours des

 Services de la Ville.

Le 8 décembre 2009 le choix de l’itinéraire final a été entériné lors de la réunion de clôture de concertation.

Une dernière visite de terrain, le 16 janvier 2010, a permis de mieux cibler les arrêts de la future ligne.

Suite du calendrier.

2010

Présentation du projet au Conseil de Paris, puis au conseil d’administration du STIF.

Procédures administratives et réalisation des aménagements ponctuels de voirie.

Fin  2011

Mise en service du nouveau mini bus de quartier.

 

Les Services de la Ville ont procédé à de nombreux diagnostics tels que l’offre actuelle en transports en commun (creux de desserte), la prise en compte des contraintes urbaines (impact du relief, emprises ferroviaires).

Le facteur de la densité résidentielle a également été étudié, avec une concentration plus forte de la population à l’est du 17 eme et aux alentours de la station Guy Moquet dans le 18 eme.

L’implantation des points d’arrêts et places de stationnement a fait l’étude de discussions entre les Elus, les habitants et les Services de la Ville ; la traverse empruntera des voies non desservies par le réseau bus classique, d’où la nécessité de prévoir la création de nouveaux points d’arrêt.La suppression de places de stationnement est à envisager.

Nous nous sommes émus du fait que la Traverse n’aille pas au bout de la rue de la Jonquière pour ainsi desservir la piscine B.Lafay et le Centre Culturel de la Jonquière pour ensuite remonter la pentue rue Ernest Roche .

Le cahier des charges (kilométrage limité, temps d’attente entre deux navettes) et un arbitrage en faveur des rues du sud de l’itinéraire n’ont pas permis cela et nous le regrettons.

Il fallait un nom à cette Traverse.

Nous avions pensé à « La Batignollaise » en souvenir des diligences omnibus qui traversaient nos quartiers au XIXeme siècle, un consensus semble aller vers le nom de «  la 17/18 » qui fera en sorte que chaque habitant pourra se retrouver dans cette appellation.  

 

L'itinéraire choisi.

 

traverse1718propo1.jpg

18/07/2010

Nos rues avant....après.

Un très joli site à vous conseiller.

http://parisavant.com/

Quelques rues du quartier avant et après....

Angle avenue de Saint-Ouen rue Guy Moquet

Angle rue de la Jonquiere rue Lantier

Angle rue Pouchet rue de la Jonquiere

 

angle%20avenue%20de%20st%20ouen%20et%20rue%20guy%20moquet%201a.jpgangle%20avenue%20de%20st%20ouen%20et%20rue%20guy%20moquet%201b.jpg

 

 

 

 

 

 

  angle%20rue%20de%20la%20jonquiere%20et%20rue%20lantiez%201a.jpg                                                                            angle%20rue%20de%20la%20jonquiere%20et%20rue%20lantiez%201b.jpg

  

                                                                 angle%20rue%20de%20la%20jonquiere%20et%20rue%20pouchet%201b.jpg
angle%20rue%20de%20la%20jonquiere%20et%20rue%20pouchet%201a.jpg
           
           

15/06/2010

DOUBLES SENS CYCLABLES : LA POLEMIQUE

Les double sens cyclables font déjà polémique....

DSC02420.JPG
0001.jpg
Il est vrai qu'une concertation avec les habitants aurait permis de mieux réfléchir à l'emplacement de ces double sens....
Voici des photos prises rue des épinettes et Villa des épinettes.
Attention aux croisements !!!!
DSC02419.JPG
DSC02422.JPG
DSC02423.JPG

13/06/2010

IMMEUBLES FONDATION LEBAUDY RUE NAVIER

Un peu d'Histoire concernant ce bel ensemble qui borde la rue Navier.

 

!cid_1__=4EBBFDA8DFA331FF8f9e8a93d@bnpparibas.gif

COMMISSION DU VIEUX PARIS (séance du 10 juillet 2008)


Présentation : Le Secrétariat général de la Commission du Vieux Paris a été saisi d’une demande de la Fondation Lebaudy, pour la démolition d’une partie de cet ensemble protégé au titre du PLU.

La demande de démolition concerne trois petites maisons réunies en un corps de bâtiment unique en retour, visible depuis la rue Navier, et formant un ensemble cohérent avec les maisons des parcelles contiguës.
Des voeux avaient déjà été émis par la CVP lors des séances du 4 avril 2002, du 10 février 2004 et du 25 janvier 2007 pour la conservation de ces maisons.
L’étude historique réalisée par le GRAHAL à la suite de ces voeux fait apparaître que les trois maisons, édifiées initialement à usage de logements ouvriers, datent de 1874 et forment donc l’élément le plus ancien de la parcelle.
L’immeuble principal date, quant à lui, de 1898 et a été élevé par l’architecte A. Delforge pour une  société d’habitations à bon marché.
L’étude historique ne fait donc que conforter la protection des deux éléments architecturaux, immeuble et petites maisons.
A cet argument, on peut ajouter celui du paysage urbain, car les maisons forment un ensemble cohérent avec celles des parcelles contiguës et participent de la qualité de la place, créée par l’élargissement de la rue Navier.

12/06/2010

VIDEO FETE DES VOISINS 2010

La video de la Fête des voisins 2010 est visible sur

http://webtvmairie17.paris.fr/

08/06/2010

GUINGUETTE AUX EPINETTES DIMANCHE 13 JUIN

 Le Collectif des Associations du 17eme vous invite à un repas-guinguette Mail Brechet dimanche 13 juin de 12h00 à 18h00.

Au programme:

Animations musicales avec Riton la Manivelle, Lily's jazz et son accordéoniste, Stell Band ....

Une PAELLA géante gratuite et des ballades gratuites en VELO TAXI
(Sté TRIPUP)

Chacun peut apporter des boissons et ses spécialités....
28510_384967252923_730782923_4049127_1931957_n.jpg

EXPO PHOTOS MAELYS ICHON

                                         Maelys Ichon

Expo photo du quartier des épinettes à la Galerie Art et Industrie, du 1er au 15 juin, 25 rue Jean Leclaire 75017 PARIS

                                http://maelys.ichon.free.fr/?page=gal

1275338156.jpg

 

01/06/2010

Vieilles cartes postales du quartier

Si le coeur vous en dit vous pouvez acheter ces cartes postales sur Ebay.

D'autres anciennes vues du quartier sont à voir dans l'album photo.

 

Une vue de la rue Baron prise de la rue de la Jonquiere.

9fc6_12.jpg
La rue de la Jonquiere
af47_12.jpg
Une photo assez rare vue d'une chambre de l'hôtel AMELIN, 21 boulevard Bessières .
Qui se souvient de cet hôtel?
03jan10.jpg
Notre rue des épinettes
c5fd_1.jpg